Isolation : principes

 

Les phénomènes de propagations thermiques

conv cond radiation

  • La conduction
  • Les matériaux conduisent les calories laissant ainsi entrer la chaleur l’été et le froid l’hiver.

  • La convection
  • Ce mode d’échange thermique est propre aux fluides (gaz, air…). Le contact de l’air sur les surfaces solides d’une pièce crée des échanges thermiques : baisse ou augmentation de la température.

  • Le rayonnement
  • L’énergie transmise par le soleil, par exemple, sera absorbée par les corps solides tels que les murs qui à leur tour véhiculeront la chaleur à l’intérieur de l’habitat.

Pour l’habitat, les transferts de chaleur s’appuient essentiellement sur le principe physique de la conduction : plus le matériau est isolant moins il y a de conduction de chaleur. Obligatoire pour les nouveaux logements et la rénovation des bâtiments existants, l’isolation permet de limiter les déperditions de chaleur en maîtrisant les échanges thermiques.

 

Les résistances isolantes de ces propagations

  • La résistance thermique de l’isolant
  • Elle est assurée par l’air qu’il contient. Les isolants renferment de l’air immobile au cœur d’un matériau solide peu conducteur de chaleur. C’est cet air qui permet de limiter les déperditions de chaleur L’efficacité d’une couche isolante est déterminée par sa résistance thermique symbolisée par le coefficient (R). Plus la valeur de la résistance thermique est élevée, plus le matériau est isolant.

  • La résistance mécanique
  • L’isolant doit offrir une importante stabilité dimensionnelle et une parfaite cohésion. Pour les sols et planchers, il doit également être incompressible.

  • La résistance à l’eau
  • Les matériaux isolants doivent présenter une insensibilité maximale à l’eau quelle que soit son origine. Avec un taux de 1 à 5 %, le polystyrène expansé présente un niveau d’absorption d’eau à long terme parmi les plus faibles des matériaux isolants.

    L’isolant choisi peut également présenter des propriétés acoustiques afin de réduire la transmission des bruits entre des pièces différentes ou entre l’extérieur et l’intérieur de l’habitat.

    qualité PSe

     

    La certification des isolants

     

    Pour garantir les meilleurs résultats, il est également conseillé de choisir un isolant certifié par des organismes professionnels qui attestent de son pouvoir isolant.

    L’ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants) délivre des certificats relatifs aux performances thermiques et d’aptitude à l’emploi des isolants.

    • Elle certifie ainsi que les caractéristiques des isolants mis sur le marché sont conformes à celle annoncées
    • Elle permet également d’établir une correspondance objective entre les isolants de tous types, au niveau national et international

      • Cette démarche volontaire de certification couvre la résistance thermique R des isolants en PSE ainsi que leurs caractéristiques d’usage ISOLE réunissant les qualités en matière d’incompressibilité (I), de stabilité dimensionnelle (S), de comportement à l’eau (O), de résistance à la traction (L) et de comportement à la vapeur d’eau (E).